lundi 10 juin 2013

Idées fausses sur le survivalisme

Se réfugier loin des villes ?
Non !
Certains survivalistes comme James W Rawles ou Piero San Giorgio pensent qu'il est préférable de déménager très loin des villes pour vivre en autarcie dans son refuge dans l'attente que le monde s'écroule.
Mais franchement, pensez-vous réellement suivre leur exemple et quitter votre emploi, vendre votre logement pour aller vous installer dans un bunker ou une ferme sur-armée tout en élevant des poules et des lapins ?

Ne pas profiter de la vie moderne ?
Non !
Ne pensez-vous pas que si un jour une catastrophe doit arriver, il serait bon de profiter de la vie pour pouvoir dire que si un jour on doit mourir, on a bien profité de la vie ?
Être survivaliste, ne signifie pas pour autant vouloir revenir à l'époque de nos grands-parents et même si le monde moderne a des défauts, il a aussi beaucoup de qualités.

Le pétrole est-il déjà trop cher ?
Non !
Même si le prix du pétrole ne cesse d'augmenter, les automobilistes sont toujours aussi nombreux. Certains roulent moins. D'autres comme moi ont décidé de ne plus avoir de voiture, d'ailleurs cela me permet de faire des économies, comme quoi on peut être survivaliste sans que cela coûte cher. Mais d'autres énergies peuvent remplacer le pétrole, j'en ai déjà parlé dans ce blog.

Dépenser tout son argent en BAD, bunker, armes à feu et munitions ?
Non !
Un bon survivaliste doit épargner et diversifier son épargne : différents comptes épargne et si possible dans des banques différentes. Pour éviter la confiscation de votre épargne par l’État, vous devez aussi acheter de l'or et de l'argent.

Aucun gouvernement ne pourra nous sauver ?
Non !
Si j'étais président de la République, j'appliquerai des mesures concrètes pour réduire les dépenses publiques et croyez bien que je diminuerai la dette chaque année d'au moins 10% ainsi que le chômage dans les mêmes proportions. J'ai déjà un programme et je peux encore l'améliorer. La France est le pays qui a inventé le cinématographe, le vélo et la voiture et nous pouvons encore inventer le futur et reconstruire les industries qui manquent cruellement à la France aujourd'hui. L'avenir n'est pas aussi sombre qu'il n'y parait et je ne souhaite pas que toute la population française aille se terrer dans un trou perdu dans l'attente que notre civilisation implose.

Le monde est foutu, nous allons tous mourir ?
Non !
La fin du monde n'est pas pour demain et vous savez ce que l'on dit "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir". Ce n'est pas parce que nos politiciens sont corrompus et qu'ils ne se soucient que d'eux même que notre société est vouée à disparaître.

Si vous croyez, vous aussi, qu'on peut encore agir pour inverser la tendance et éviter le désastre, faites-le moi savoir.

2 commentaires:

  1. Ton avis n'est pas si complet , que sa tu dit baisser les dettes et le chômage mais crois tu que c'est si facile que sa... Je ne soutiens en aucun cas les politiques ni les personnes étant intégrés dans la géopolitique... comme François Hollande , il a récupéré un pays endetté jusqu'au oreilles (expression pourrie XD ) il essaye certes ilk en profite en plus mais crois tu pouvoir gérer un pays tu dit Piero Piero .... mais il raison certes on peut être survivalistes sans habiter dans un trou du cul du monde mais il a raison a 70 % .. Sache que je n'ai que 14 ans

    RépondreSupprimer
  2. J'affirme que je ferais beaucoup mieux que François Hollande. La politique qu'il mène est carrément anti-France et je ne nie pas le fait qu'il a prit un pays fortement endetté mais à ce jour il augmente chaque année l'endettement de la France et presque toutes les mesures qu'il prend sont néfastes pour la France. Alors OUI, sans hésiter, je ferais 1000 fois mieux que François Hollande.
    Je ne dit pas que Piero San Giorgio a totalement tort (j'ai lu ses 2 livres) mais il existe une autre voie à suivre que celle de se terrer dans un bunker en attendant que la société ne s'écroule.
    Je pense qu'on pourrait en débattre.

    RépondreSupprimer