vendredi 28 février 2014

Une guerre entre l'Europe et la Russie est-elle possible ?

Financer les manifestants en Ukraine pour que ce pays tombe dans les filets de l'Europe a été un beau coup pour les décideurs européens mais avaient-ils prévu que la Russie ne se laisserait pas faire ?

La Russie n'est pas un petit pays que l'on peut narguer sans conséquences. D'autre part, si conflit il y a, on n'est pas sûr de pouvoir compter sur les États-Unis et la Grande-Bretagne qui disposent peut-être d'une force militaire conséquente mais qui ne veulent absolument pas s'engager dans un nouveau conflit.

Aussi, encore une fois, ce seront les militaires français qui iront seuls au casse-pipe pour défendre l'Ukraine Européenne contre les forces russes.

Nous avions déjà une crise économique en Europe, avait-on vraiment besoin d'une guerre contre la Russie en ce moment ?


Communistes, personnes de l’extrême droite, et toutes personnes de bon sens : nous voulons tous la même chose : que François Hollande démissionne, qu'enfin la France sorte de la zone Euro et retrouve ses privilèges régaliens. Nous devons ensemble lutter contre le monde de la finance qui associé à nos politiciens professionnels mettent la France à genoux et le peuple français dans la rue. Sauvons nos emplois, sauvons nos entreprises, sauvons notre pouvoir d'achat, refusons de payer la dette. Des solutions existent, elles sont simples à mettre en œuvre et je répondrai à toutes les questions que vous vous posez mais arrêtez de laisser ces incapables gouverner à votre place.
Rendons le pouvoir au peuple !

Moi, citoyen du monde, je ne reconnais pas la légitimité de ce gouvernement, ni celles des guerres et des dettes commises en mon nom et je me déclare en désobéissance civile jusqu'à ce que mon pays devienne un Etat de Droit, qui aura trouvé sa souveraineté monétaire, militaire, territoriale ainsi que la démocratie : le pouvoir du peuple pour le peuple par le peuple !
Nous avons des gouvernements qui nous amènent de plus en plus vers un chaos Mondial il faut faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les stopper.

jeudi 27 février 2014

S'inspirer de la déclaration de patrimoine de François Hollande pour sécuriser son patrimoine

Normalement François Hollande aurait dû être assujetti à l'ISF mais ce politicien de profession connaît toutes les ruses pour payer le moins d'impôt possible.

Observons sa déclaration de patrimoine parue au JORF n°0110 du 11 mai 2012
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025844022 

Comme on le voit ci-dessus, François Hollande a investi massivement dans l'immobilier. L'immobilier est une valeur sûre. Attention à ne pas payer trop d'impôts, vous n'avez pas comme François Hollande les meilleurs fiscalistes à votre disposition.

François Hollande ne joue pas en bourse car il sait que contre les professionnels de la bourse, un amateur n'a aucune chance de gagner.
François Hollande n'a que 3.550 € placé en assurance vie et là aussi c'est un bon choix de placer le minimum (ou rien du tout) parce ce que les assureurs sont pratiquement en faillite et il y a  de la confiscation dans l'air...

Avec tout l'argent qu'il a gagné dans sa vie, François Hollande devrait avoir des centaines de milliers d'euros en banque, mais comme on peut le voir, il n'a pas confiance dans les banques françaises et il n'a qu'un minimum d'argent sur ses comptes bancaires et de toute façon il se débrouille toujours pour ne pas payer. D'ailleurs il n'a même pas de voiture à son nom. On peut supposer que son argent est bien planqué (et pas dans les banques françaises).
Je me demande ce que c'est que divers meubles... 15.000 euros, ce n'est pas rien.

Comme François Hollande, ne dites à personne que vous possédez de l'or ou des bijoux. Et si vous avez des biens et de l’immobilier à l'étranger, ne le dites à personne. C'est comme ça que l'un de ses ministres s'est fait avoir (il en avait parlé au téléphone). Gardez à l'esprit qu'on est constamment surveillé (téléphone, email, etc.).

François Hollande doit 255.294,35 € alors qu'il n'a que 8.259,58 € sur ses comptes bancaires. Il a donc 247.034,77 € de dettes.

On peut se demander comment François Hollande, politicien professionnel, pratiquement toujours en charge, avec des revenus parmi les plus élevé qu'un français puisse avoir, ait pût contracter autant de dettes. Soit il est très dépensier et très mauvais gestionnaire, soit il nous cache quelque chose d'énorme. Mais pour ma part, je pense que les deux choses ne sont pas incompatibles.

En ce qui concerne les dettes colossales de notre Président, je ne vous conseille pas de l'imiter. Si vous voulez emprunter, que ce soit uniquement pour acheter votre logement principal et non des prêts de trésoreries dont on peut se demander à quoi ils peuvent servir... (en tout cas, c'est pas clair).

mercredi 26 février 2014

Les crises récentes

Petit récapitulatif des grandes crises récentes (passées et à venir) :

2000-2001 : Éclatement de la bulle internet.

2007-2008 : Crise des subprimes qui est à l'origine de la faillite de nombreuses banques et de nombreux particuliers (surtout aux Etats-Unis).

2014-2015 : Crise financière et faillite des pays : entreprises qui ferment, chômage qui augmente, prix de l'immobilier qui chute, confiscation de vos placements d'épargne (banques) et d'assurance vie.

Bon courage !
Thierry Cumps

mercredi 19 février 2014

Comprendre le Système

Jean-Luc MATTHYS explique clairement la monnaie et la situation dans laquelle nous sommes. Et comme je suis 100% d'accord avec lui et que je serai incapable d'expliquer aussi bien que lui, je n'hésites pas à vous diriger sur la page suivante sur laquelle vous trouverez les 3 vidéos clées.

Comprenez bien que la survie de notre société est menacée en grande partie par cette crise financière, crise financière causée par les banques et les politiciens corrompus (au service des banquiers). Le système actuel ne peut conduire qu'au chaos mais avant ce chaos, il y aura d'abord encore plus de chômage, encore plus de confiscation de la part des gouvernements et pour finir la guerre civile un partout dans le monde mais surtout en Europe.

90% de l'argent est de la dette et il n'y a pas assez d'argent dans le monde pour rembourser toute la dette. Les financiers avides et peu scrupuleux ont mis ce système en place avec la complicité des politiciens dont les campagnes électorales ont été financées en grande partie par ces financiers.

On doit refuser de payer la dette et poursuivre en justice les banksters, les gouvernements actuellement au pouvoir et les institutions européennes comme la troika (la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international). Ce sont eux qui précipitent le monde actuel dans le chaos.

Est-ce vraiment à nous de payer ? Nous voulons un audit citoyen de la dette publique !

La FGTB wallonne, la FGTB Bruxelles, le Comité pour l'annulation de la dette du Tiers-Monde (CADTM) et le Centre d'éducation populaire André Genot (CEPAG) s'associent pour mener une grande campagne de sensibilisation sur la dette publique belge. Nous voulons lever l'écran de fumée sur la dette. Nous voulons tordre le cou aux idées reçues sur la dette et les politiques d'austérité que l'on nous présente comme inévitables. Soutenez la campagne sur www.onveutsavoir.be !

jeudi 13 février 2014

Regardez ce qui se passe en Grèce !

La situation en Grèce doit être suivie par les français, puisque tôt ou tard nous en serons au même point que nos amis grecs.

Crise en Grèce: 44% des Athéniens passent l'hiver sans chauffage

Notez que j'habite près de Paris, et alors que nous sommes le 13 février, je n'ai toujours pas allumé le chauffage dans mon appartement. Comme quoi, il suffit d'une bonne couette ou de bonnes couvertures et une bouillotte pour se passer de chauffage. 

Le taux du chômage en Grèce a progressé pour atteindre 28%

Beaucoup de grecs travaillent au noir ou se rendent des services dont les échanges échappent pas définition à la fiscalité. En France, nous commençons à suivre l'exemple des grecs afin d'éviter les fortes taxations du gouvernement actuel. Dans de nombreuses villes françaises, des monnaies alternatives ont vues le jour, ce qui permet à certains échanges commerciaux d'échapper à la fiscalité.

Encore une fois, scrutez ce qui se passe en Grèce. Ils affrontent la crise depuis plus longtemps et plus sévèrement que nous, ils peuvent nous en apprendre beaucoup.

mercredi 12 février 2014

L'année 2013 a été plus dure pour les entreprises françaises que le fut celle de 2009

Les économistes le craignaient, c'est désormais une certitude : l'année 2013 a été plus dure pour les entreprises françaises que le fut celle de 2009, au plus fort de la crise économique qui suivit la chute de la banque américaine Lehman Brothers. Lire l'article sur "le Monde".

« La détérioration est très nette », observe Yves Zlotowski, économiste en chef chez Coface, « fragilisées une première fois par la crise de 2009-2010, les entreprises les plus vulnérables n'ont pas résisté à la récession enregistrée en 2013. 

Je pense que les politiciens devraient arrêter de tourner autour du pot et de vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Il y a bien eu une récession en 2013 et 2014 s'annonce pire que 2013. Au train où vont les choses, on sera de moins en moins à avoir du travail en France sans que celui-ci ne soit directement financé par l’État. Nous savons que la dette de la France ne sera jamais remboursée alors qu'attend le gouvernement pour faire un défaut de paiement et nous libérer du poids de cette dette.

Une bonne nouvelle dans cette grisaille, la possibilité d'ouvrir un compte Nickel même si les retraits dans les DAB français ne sont pas gratuits.