mardi 25 août 2015

Attaque à bord du train Thalys : l’an un de la guerre civile ?

 La liste des auteurs d'attentats en France depuis 10 ans
L’attentat terroriste qui s’est produit à bord du train Thalys reliant Amsterdam à Paris, marque le début de la guerre civile en France.
Même si par miracle il n’a pas pu aboutir, il représente un stade nouveau dans les actes terroristes islamiques.
En effet, habituellement les actes terroristes sont ciblés : journalistes, militaires, juifs…
C’est la première fois que les fanatiques musulmans ont obéi aux ordres : ils n’ont plus une cible particulière mais ont pour objectif de tuer n’importe qui, n’importe où, n’importe quand.
A partir de maintenant, toute personne peut être la cible des tueurs
Ce que montre cet attentat, même partiellement raté, c’est qu’à partir de maintenant, toute personne peut être la cible des tueurs.
Ce n'est pas moi qui le dit mais un article lu ici.

Les fanatiques musulmans ne vont pas viser forcément une cible définie comme des juifs, des chrétiens, François Hollande (surnommé le capitaine des PD sur Facebook par les musulmans à cause du mariage pour tous) ou Manuel Valls (qualifié d'islamophobe par le CCIF). Nous pouvons tous être tués par ces extrémistes.

Si vous avez lu mes autres articles sur ce blog (ou d'autres blog), vous savez que je connais bien les armes à feu mais que que je n'aime pas les utiliser et surtout que je n'aime pas que des gens non qualifiés en portent sur eux.
Je renouvelle mon conseil précédent : vous pouvez toujours aller dans un club de tir (ma fille m'a fait promettre de l'y emmener).

Philippines
Un philippin me propose une arme devant un centre commercial d'Urdaneta (Pangasinan Philippines)

Cependant, devant l'inaction du gouvernement socialiste, je suis prêt à lancer un débat sur la possibilité d'autoriser les français à posséder une arme à feu. Lire l'article ici.

Philippines
Aux Philippines, on peut acheter une arme à feu dans un store comme celui ci-dessus ou dans la rue devant un mall par exemple. On ne vous demande aucune pièce d'identité. Mais n'essayez pas d'entrer avec votre arme dans un centre commercial, les agents de sécurité vous demanderont de la laisser dans votre voiture (ce que j'ai du faire). Je me suis aussi fait arrêté par la police à Manille parce que je photographiais dans le métro (j'ai été obligé d'effacer mes photos).

Dans le sud des Philippines, mieux vaut garder son arme à portée de main du fait des enlèvements très fréquents d'étrangers par les muslims (musulmans). Les prises d'otages finissent la plupart du temps en décapitation après des séances de torture aussi il vaut mieux risquer sa vie en sortant son arme et en jouant le tout pour le tout.
Les gauchistes (New People Army) font des enlèvements dans le nord des Philippines comme le fils du médecin de la ville où j'habitais (Carmen Rosales) afin de demander des rançons pour continuer leur business. Les enfants sont exécutés lorsque les parents ne peuvent pas payer. J'ai donné l'ordre à ma famille de ne payer aucune rançon pour moi.

Philippines

Mon expérience aux Philippines est la suivante :
Depuis le dernier attentat islamiste dans un métro de Manille, tous les passagers sont fouillés (sacs et fouille corporelle) avant d'entrer dans une station de métro (idem avant d'entrer dans les centres commerciaux). Photographier ou filmer est interdit dans le métro philippin.
Pourquoi la France n'adopte pas de telles mesures ?
Aux Philippines, les vigiles des banques, des centres commerciaux, des fast-foods sont tous armés. On est prié de laisser nos armes dans nos voitures. Je me sens beaucoup plus en sécurité aux Philippines qu'en France.

islam


JE SUIS LA FRANCE - COMPRENEZ MOI

lundi 3 août 2015

J'ai mangé des insectes

insectes
Ma fille a ramené des insectes de son week-end au Futuroscope

insectes
On a pas tout mangé !

Les insectes et les larves, c'est l'aliment du futur, c'est bourré de protéines et on y a tous gouté hier soir (sauf mon fils de 6 ans).

J'avoue que ça reste coincé dans la gorge et il faut boire ensuite pour faire passer le goût.
Il ne faut pas non plus regarder ce que l'on va manger, on en prend un, on le mâche et on avale, un point c'est tout.
Ma fille a fait une drôle de tête quand elle y a gouté (je l'ai filmé).

Mon père me racontait qu'il avait mangé du rat pendant la guerre.
Quand j'étais jeune, l'un de mes plats préférés était la cervelle du poulet, je coupais la tête en deux et je mangeais les deux moitiés du cerveau. J'aimais bien aspirer aussi la moelle qui se trouve à l'intérieur du cou.
Ma femme et moi avons déjà mangé du chien aux Philippines et nous sommes capables de manger de tout, du moment que ça nous nourrit. Mais parfois, il vaut mieux ne pas savoir ce que l'on mange sinon on ne le mangerait pas.

La survie, c'est aussi être capable de manger de tout du moment que ça vous nourrit.

Bonne survie !
Thierry Cumps