mercredi 22 février 2017

Préparez-vous à de nouvelles attaques terroristes

Vigipirate
Pour faire face aux menaces terroristes grandissantes, l’État a mis en place un numéro vert : le 197 dit « alerte attentat ».
Personne n’ignore que la perpétration d’attentats multiples et coordonnés envisagée par Daesch engendrerait un tel chaos que toutes nos Forces (Armée, Gendarmerie, Police) seraient amenées à intervenir partout et en même temps sur le territoire national.
Personne n’ignore non plus qu’en 10 ans, la France a perdu 80.000 hommes dont la mission était d’assurer la sécurité de notre population.
Devant la désespérance prévisible de nos soldats, de nos gendarmes et de nos policiers, de ne pouvoir répondre en tous lieux à ce vraisemblable état de crise sans précédent avec toute l’efficacité qu’ils souhaiteraient faute de moyens suffisants, la mobilisation de la Société Civile toute entière aux côtés des forces de l’ordre est une impérieuse opération-citoyenne.

Régulièrement de nombreux attentats sont déjoués par les forces de l'ordre.
Exemple hier :
Trois musulmans soupçonnés de commettre un attentat viennent d’être arrêtés à Clermont-Ferrand, à Marseille et en région parisienne par les services antiterroristes.
«Les suspects avaient un projet et ils étaient suffisamment avancés pour que les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) décident de leur interpellation», a déclaré une source policière de la DGSI.

Les terroristes peuvent être n'importe qui parmi la population musulmane, aussi vous ne pouvez que vous préparer à faire face à de nouvelles attaques dans la rue, dans les transports en commun, dans votre ville ou dans la société où vous travaillez.

Plus que jamais, vous devez être solidaire et respectueux avec les policiers, les gendarmes, les pompiers, les ambulanciers, les agents de sécurité et tous ceux qui concourent à la protection de la population.

Si vous le pouvez, formez vous aux premiers secours, en passant par exemple le SST.
Ainsi vous saurez quoi faire pour vous même, votre famille, vos amis, vos collègues mais aussi devant n'importe quelle victime réclamant votre aide.

Si vous êtes témoin d'un évènement particulier, n'hésitez pas à donner l'alerte.
Lors d'une catastrophe, les communications téléphoniques peuvent être saturées, aussi n'encombrez pas inutilement les réseaux par de long appels.

Le stress est un facteur aggravant en cas de blessure, aussi apprenez à respirer correctement dés maintenant, cela aura pour effet de vous calmer et de faire baisser la tension émotionnelle, ce qui améliorera votre survie. « La respiration est comme une bouée de sauvetage, capable de vous sortir de n’importe quelle situation, aussi désespérée qu’elle semble être. » Konstantin Komarov (Systema).

De nombreux citoyens s'investissent pour soutenir les forces de l'ordre en cas de besoin. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site http://remora-europe.info
Réseaux Rémora
Vous avez entre 18 et 65 ans, vous êtes Français et vous avez un casier judiciaire vide ? Vous pouvez devenir réserviste. La loi d'orientation et de programmation sur la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2) entérinée par le Parlement prévoit la création de ces nouveaux postes.
Les réservistes porteront une arme
Loppsi 2 étend ainsi aux citoyens volontaires la réserve civile, qui avait été créée en 2003 pour les retraités de la police nationale, âgés de moins de 65 ans. Le recrutement, qui vise notamment les étudiants, doit permettre de compenser la baisse des effectifs dans la police nationale.

Le CNAPS à proposé au ministère de l'intérieur la création d'un nouveau statut "D'agent de Surveillance Renforcée" , qui serait armé, pour protéger des sites contre les terroristes. Ce fût suite aux attaques du stade de France et du Bataclan. Les vigiles privés pourraient bénéficier prochainement d’un statut proche des convoyeurs de fonds.

Des patrouilleurs ou agents de sûreté en civil armés vont circuler sur certains trains dans le cadre des mesures de renforcement de la sécurité, a indiqué dimanche 3 avril Guillaume Pepy, le président de la SNCF. "Nos agents de sûreté vont avoir le droit de circuler, armés et en civil, dans les trains, grâce à la loi Savary", entrée en vigueur mercredi, a dit le responsable interrogé au cours du "Grand Rendez-vous" Europe1/Le Monde/iTélé.

Thierry Cumps
Diplômé en sécurité et secourisme CQP APS, ERP1, IGH1, SSIAP1, équipier de 1ère intervention, AFPS et SST. Titulaire de la carte professionnelle des agents de sécurité. Diverses habilitations (palpation, fouilles, etc.). Ancien sous/officier de l'armée de l'air, titulaire du CAM.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire